Et voilà, une nouvelle aventure commence! Je vous ai expliqué tout ceci dans la page de présentation de mon Journal de Grossesse 😉

Le test

J’ai découvert cette grossesse mi-Décembre. Je n’avais pas les symptômes de mes premières grossesses…

Car pour Chocapic et Choupinette, je l’avais deviné presque une semaine avant l’arrivée supposée de mes règles. Je DE-TES-TE me lever la nuit pour aller faire pipi (imaginez comme les grossesses me gâtent ^^) et je fais tout pour ne pas avoir à me lever… Mais quand l’envie me prend une nuit, puis 2, et 3 alors que je diminue ce que je bois le soir pour éviter d’avoir à aller aux toilettes, je sais qu’une truc louche se trame 😀

Je l’ai vérifié les 2 fois.. Mais pas cette fois-ci! On dit que chaque grossesse est unique, que l’une ne fait pas l’autre et ça je le confirme (je l’avais déjà vérifié quand j’attendais Choupinette!)

Cette fois-ci pas de symptômes de présage… Mais un petit calcul de tête et 4 jours de retard m’ont convaincu de tester… et résultat:

grossesse testTadaaaa (en prime, ma trombine a son avantage!)

L’annonce au papa

  • Pour Chocapic, j’avais préparé mon « coup ». Nous devions faire des travaux dans les jours qui viennent pour refaire les peintures des chambres. J’ai donc préparé un petit parcours fléché à son arrivée pour le diriger vers la chambre, où les préparatifs des travaux l’attendaient. Sauf que j’avais mis une petite affiche annonçant la venu prochaine de notre enfant!
  • Pour Choupinette, elle était une jolie surprise mais à la vue des symptômes plus que marqués (je vous en ai parlé juste avant) nous avons parlé de nos doutes ensemble et mon mari m’a aidé à acheter un test de grossesse en toute discrétion alors que nous étions en vacances avec nos familles! Nous avons donc découvert cette 2ème grossesse ensemble et avons partagé la joie de cette découverte!
  • Pour cette 3ème grossesse, j’ai fait le test urinaire 1 semaine avant Noël. J’envisageais donc de garder cette nouvelle pour moi jusqu’au matin de Noël… Sauf que les résultats d’analyses de notre laboratoire sont transmis par mail. Et l’adresse mail que nous avons est partagé avec mon mari ^^ J’ai devancé le problème et demandé au laboratoire de changer l’adresse mail. Mais celui-ci a envoyé un mail automatique d’information de changement d’adresse. Mon mari, sachant qu’il y avait une possibilité de succès sur ce cycle, m’a posé la question le soir, une fois les enfants couchés. Ma maigre explication improbable (Chocapic avait été malade -gastro- il avait fait une analyse…. nul!) ne l’a pas convaincu et il a tout de suite deviné!

Je suis un peu déçue du manque d’originalité de l’annonce de cette nouvelle grossesse, mais elle démontre à quel point mon mari me connait. Il en a plaisanté en me taquinant sur la fait que cette annonce était un peu faite « à l’arrache »… Il ne lui en a pas fallu plus pour trouver le surnom de ce petit être en construction. Arrache, arachide… après Chocapic et Choupinette, ce sera Cacahuète 😀

Les symptômes

Chez certaines femmes, le premier trimestre peut passer presque inaperçu, pour d’autres c’est un chemin de croix avec des complications. Je fais partie de celles chez qui le 1er trimestre est relativement peu marqué mais pas transparent. Il est surtout marqué pour celui qui partage ma vie et se voit devoir prendre un relais presque total!

Mes petits désagréments sont:

  • La fatigue
  • Envie de faire pipi (le retour du dé à coudre ^^)
  • Douleurs d’estomac quasi permanente (nausées)
  • Nausées qui ne s’estompent un peu qu’en mangeant
  • Envie de manger toutes les 2h environ (réelle envie ou juste pour calmer l’estomac?)
  • Mange peu à chaque repas (vite rassasiée)

C’est assez supportable vous le voyez!

Donc si j’ai déserté lâchement le blog (l’envie était là, les sujets aussi… l’énergie nettement moins ^^) c’est que chez moi le premier trimestre est synonyme d’hibernation intense. Jauge d’énergie au négatif. Autant pour ma première grossesse cela m’a moins dérangé : je comptais sur mon mari pour prendre le relais, et me nourrir 😀 Car paradoxe ultime mon énergie est au plus bas mais ma faim est perpétuelle (peu mais souvent!) Et sans énergie, comment se faire à manger?

Crier « Famiiiiiine » avachie sur la canapé à un gentil mari qui a tellement peur que je lui bouffe un bras qu’il court en cuisine!

Là, avec 2 enfants de moins de 5 ans, un travail à temps plein, un mari régulièrement en déplacement il a fallu faire face! Je tenais tant bien que mal lorsque mon mari ne rentrait pas ou tard le soir. Mais régulièrement, ou le weekend, mon corps me rappelait que j’avais une dette… Résultat, aucun jus, quelques weekends passés en mode « larve.

Moi qui n’était pas une adepte des siestes je profitais des weekends et des mercredis après midi pour faire la sieste avec les enfants. Il m’est très souvent arrivée d’être tellement au bout de ma vie en rentrant du travail que mon mari me proposait de s’occuper de terminer de faire manger les enfants et de les coucher pour que j’aille me coucher immédiatement. Je me suis donc très régulièrement couchée AVANT mes enfants, vers 19h30-19h45 ! Une marmotte, une larve vous dis-je!

Pour accompagner le tout, quelques nausées (mon classique mal d’estomac. C’est mon grand point faible d’une façon générale). Que je compensais en mangeant très régulièrement! Mais pas n’importe quoi. Mon corps me réclamait du SEL. J’ai mis un peu plus d’une semaine à identifier ce besoin. En constatant que j’étais celle de la société qui avait dévalisé le distributeur des paquets de chips! Je sais, ce n’est pas du tout équilibré. Mais quand le corps réclame quelque chose de précis, que vous n’avez rien sous la main alors un peu de bien ne peut pas faire de mal! Je me suis surprise à faire 5 repas dans la journée. Voir 6 avec un dernier rappel avant d’aller me coucher (tout dépend si je me couchais juste après manger ou non !!):

  • Petit déjeuner
  • Goûter du matin
  • Déjeuner
  • Goûter de l’après midi
  • Dîner
  • (et quelques fois un « dessert » décalé après avoir couché les enfants)

Mais les quantités que je peux manger à chaque repas sont nettement plus limitées qu’avant! Heureusement, sinon la balance ce serait affolée ^^

C’est donc partie pour une nouvelle aventure 😉

Mère…Credi!

%d blogueurs aiment cette page :