Comme je vous l’ai annoncé dans mon précédent article , notre famille va s’agrandir dans quelques mois avec l’arrivée d’un petit bébé, surnommé affectueusement « Cacahuète »

Ma rencontre avec Cacahuète

Le vendredi 12 janvier 2018 j’avais RDV avec ma gynécologue pour une échographie de datation. Ayant connu une fausse couche à la fin de l’été 2017, j’attendais de ce RDV de me rassurer… Je voulais voir de mes propres yeux, entendre ce galop que sont les battements de coeur d’un bébé en devenir, avant de pouvoir réellement me réjouir, prendre conscience et me projeter pleinement dans cette nouvelle aventure! Et également me rassurer sur 1 point. Mon taux de bHCG était énorme lors de ma prise de sang de confirmation. Elle avait été réalisé à peu près au même moment que pour mes 2 précédentes grossesses et le taux était plus de 20 fois supérieur! Du coup j’envisageais la possibilité que l’on m’annonce une grossesse gémellaire… J’avais même commencé à parler de mes doutes à mon mari en lui disant que peut être ce serait Pirouette & Cacahuète!

Mais non, pas de Pirouette, juste Cacahuète. Un petit habitant, seul et en forme dans sa grande piscine. Côté vitalité, je n’ai pas été déçu! Un beau galop, un magnifique son, fort et rapide!

Des mensurations qui collent avec la date de début de grossesse que nous avons « identifié ». Tout est au vert et semble bien engagé!

échographie datation grossesse

A moi les prises de sang mensuelles (vive être toxo négative ^^), les RDV de suivi etc… Pour ma plus grande joie! Non pas que je sois fan des piqûres et des suivis médicalisés! non, non… Mais cela signifie que notre famille va s’agrandir tel que nous le désirions!

Annonce aux enfants

Comme je l’expliquais dans un précédent article, le 1er trimestre est synonyme de fatigue extrême chez moi. Mon état de santé était donc clairement visible aux enfants qui ne comprenaient pas très bien pourquoi maman était « tout le temps fatiguée »… Chocapic, 4 ans 1/2 et Choupinette bientôt 3 ans n’étaient pas dupes. Quelque chose se tramait. Nous avons donc fait le choix de leur annoncer le soir même pour leur expliquer la situation.

  • Chocapic a très bien accueilli la nouvelle. Il a même « décidé » que ce serait une autre petite sœur car c’est ce qu’il souhaite! Comme a son habitude, il a été très vite à réfléchir, à faire le lien entre mon état et la grossesse. « C’est le bébé qui te fatigue autant maman? » avec un air très inquiet. Afin qu’il ne rende pas responsable le bébé de mon état nous avons saisi la balle au bond pour lui expliquer que le corps de maman fabriquait des hormones afin que le bébé puisse bien grandir et se construire dans mon ventre. Et que ce sont ces hormones qui sont responsable de ma fatigue. Pas le bébé… Cela l’a rassuré!
  • Choupinette du haut de son jeune âge n’a pas très bien saisi sur le coup. Ce qui est tout à fait normal. Mais son comportement dans le mois qui a suivi nous a démontré que si elle ne comprenait pas entièrement la situation, elle percevait bien le changement à venir et que cela l’inquiétait. Elle a par la suite eu un comportement un peu plus difficile, m’a rejeté (quand je la récupérais le soir à la crèche elle hurlait, ne voulais pas que ce soit moi qui la récupère par exemple). Il a fallu beaucoup discuter pour la rassurer. Elle nous disait avoir mal au ventre, à cause du bébé qu’elle avait dans le ventre. Avoir un bébé dans son ventre était clairement un signe négatif dans ses propos, dans son comportement. Il a fallu la rassurer, qu’elle n’avait pas de bébé dans son ventre, qu’elle en aurait un, un jour, quand elle serait maman, et si et seulement si elle le désirait. Un travail qui a porté ses fruits car un peu plus de 5/6 semaines après, la situation est revenue à la normale et Cacahuète est parfaitement accepté.

Avoir un autre enfant est un bouleversement pour nous, mais aussi et surtout pour le reste de la fratrie. Ce changement doit être accompagné de beaucoup de discussions pour ne laisser (autant que possible) aucun doute ou malentendu sur la situation. Si nous n’avions pas rebondi aux propos de Chocapic, il aurait pu développer de la rancœur vis à vis de ce bébé à naître qui rend maman si fatiguée et malade!

Annonces aux grands parents

Comme nous l’avions fait pour Chocapic et Choupinette, nous avons informé nos parents rapidement après confirmation que le petit habitant était a priori bien accroché!

L’échographie de datation était la veille d’un weekend où nous devions rendre visite à mes parents, début Janvier. J’ai donc décidé de faire un petit clin d’oeil à mes parents dans la façon de leur annoncer. En effet, mes parents ont annoncé ma prochaine venue à mes grands-parents paternels lors d’un repas dominical, devant la galette des rois où ma maman a eu la fève, un petit jésus.

J’ai donc décidé de réaliser une fève en forme de landau que j’ai glissé dans la galette que ma maman avait préparé. En réalité j’ai fait 2 fèves, une glissée dans chacune des parts de mon papa et de ma maman.

annonce grossesse

Ma maman a eu la dent trop forte, la fève trop fine, s’est cassée en 2. Elle n’a pas compris immédiatement, le temps d’assembler les morceaux. Et surtout elle ne comprenait pas car cela ne correspondait pas aux fèves qu’elle avait elle même glissé pour les enfants ^^

Mon papa, lui a compris mais nous a fait une petite farce. Il a gardé la fève dans sa bouche, terminant l’air de rien sa part. Je me suis affolée me disant qu’il l’avait avalé (je les ai faite à partir d’ingrédients alimentaires mais tout de même!!!). Il l’a alors sorti de sa bouche, content de son petit tour!

Même si c’est leur 3ème petit enfant, ils étaient tout aussi heureux que lorsqu’ils ont appris pour Chocapic puis Choupinette! Leur enthousiasme a fait plaisir à voir et entendre <3

Nous avons annoncé l’arrivée de Cacahuète à ma belle-mère et belle-soeur par un petit message car nous habitons à distance et notre prochain WE était un peu trop loin à notre goût… Naturellement, elles ont été tout aussi ravies de cette nouvelle!

annonce grossesse

Mère…Credi!

%d blogueurs aiment cette page :